Escadron de Protection

Avord EP 1G-702



La Base Aérienne 702

Le Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale et le processus de révision générale des politiques publiques ont conduit à mettre en place une nouvelle architecture de soutiens interarmées au niveau local, avec notamment  la constitution progressive de bases de défense. Ainsi la base de défense-pilote d'Avord a été créée le 1er janvier 2009.
 

La base de défense constitue le périmètre d'action local de la chaîne interarmées des soutiens. Elle correspond à une aire géographique au sein de laquelle un groupement de soutien de la base de défense (soutien finance, soutien personnel, soutien "vie", soutien commun), et des structures de soutien spécialisés (centre médical des armées, dépôt des essences des armées, unité soutien infrastructure de la défense, centre interarmées des  réseaux infrastructure et des systèmes d'information) assurent le soutien de toutes les formations  embasées et organismes stationnés.

 
 

Depuis le 1er janvier 2011, la base de défense Bourges-Avord est née, aboutissement des restructurations opérées depuis 2 ans. La base de défense de Bourges-Avord soutient la base aérienne 702, formation principale de la base de défense (BdD).

 

A ce jour, la base aérienne d'Avord dispose de 4 pôles de compétences :

  • la vocation d'école aérienne, dont la mission est assurée par l'école de l'aviation de transport (EAT),
  • la surveillance aérienne, dont la composante principale est  l'escadron de détection et contrôle aéroportés (EDCA),
  • la défense sol-air assurée conjointement par l'escadron de défense sol-air (EDSA), le centre de formation de la défense sol-air (CFDSA) et l'escadron de soutien technique sol-air (ESTSA),
  • la dissuasion, dont la mission est d'assurer le stockage,  la maintenance et la mise en oeuvre des missiles ASMPA dans le cadre d'une prise d'alerte. 
A ces unités des forces viennent s'ajouter les services opérationnels, techniques aéronautiques et gestion synthèse, et des unités "d'aide au commandement".



PROJECTION ET PROTECTION

l'Escadron de Détection et Contrôle Aéroportés 00.036 "Berry" créé en 1990 et équipé de quatre avions radar Boeing E-3F. Ce système de détection aéroporté (SDA) possède une autonomie de 12 heures sans ravitaillementen vol, et assure principalement le pistage ainsi que la transmission des raids hostiles détectés ; le guidage des avions de défense aérienne en interception haute, moyenne ou basse altitude ; le suivi et le recueil des missions offensives.

A ces missions aux abords et au-dessus du territoire national peuvent s'ajouter ou se substituer des missions hors métropole,de protection et de soutien aux forces navales ou terrestres, et également des opérations de recherche et sauvetage.

l'Escadron de Défense Sol-Air 02.950 "Sancerre" dispose de nombreux systèmes d'armes dont : le Crotale NG, l'ASPIC, le trépied Mistral, et des canons bitubes 20 mm, pourassurer la défense anti-aérienne à basse et très basse altitude, de la base ou de sites extérieurs.

La 4ème Compagnie Opérationnelle du Génie de l'Air 04.552 assure le maintien en condition en France, en outre-mer comme à l'étranger.


PROTECTION ET PRÉVENTION

Sont mises en oeuvre par :

- la Brigade de Gendarmerie de l'Air 01.702,
- laBrigade Motocycliste 02.702,
- l'Escadron de Protection 1G.702
- l'Escadron de Sécurité Incendie et Sauvetage 1H.702 et,
- la Section de Sécurité Nucléaire.

Et renforcées par :

différents systèmes de surveillance, d'informations et de communications : la Station Herztienne 12.802 située à Henrichemont , radars, tour de contrôle, système Socrate, etc...


DES UNITÉS DE FORMATION ET DE SOUTIEN DES FORCES 

L'École de l'Aviation de Transport 00.319

Héritière de la tradition de formation du camp d'Avord, qui fut le premier centre d'instruction des pilotes de combat, il y a presque un siècle, l'École de l'Aviation de Transport (EAT) "Capitaine Jean Dartigues" a pour mission grâce à ses 32 bimoteurs "Xingu" de former les pilotes de transport militaire du Ministère de la Défense. Tout comme leurs grands anciens, ces pilotes sont appelés à participer aux opérations et aux engagements militaires de la France.

Depuis de nombreuses années, l'EAT met aussi son savoir-faire à la disposition des pays amis,africains notamment, en prenant en charge l'instruction de leurs pilotes de transport militaire. Cette vocationinternationale de l'EAT a été encore renforcée en 2005, par l'accueil d'un moniteur belge et la formation des premiers pilotes belges.

Cette démarche marque la volonté d'une ouverture croissante vers l'Europe des capacités de formationde l'armée de l'air, et participe ainsi à laconstruction de l'identité européenne dans le domaine de la défense.


L'Entrepôt de l'Armée de l'Air 00.605

Unité du Soutien des Forces, l'EAA 605 regroupe :

Le Groupe Entrepôt des Matériels en Approvisionnement 11.605,
Le Groupe des Ateliers Techniques 14.605,
L'
Équipe des Études Techniques Sécurité Pyrotechnique 61.600,
L'
Équipe d'Études Techniques des Armements et Munitions 63.600.

L'ensemble de ces unité a pour vocation de stocker les munitions et conteneurs spécifiques associés ; d'entretenir les matériels stockés et les matériels de vision nocturne. Les deux équipes techniques, remplissent leur rôle d'expert en ce qui concerne les armements de petits calibre et les matériels de protection individuelle et de détection Nucléaires Radiologique et Chimique.


3 Escadrons de Soutien Technique Spécialisé

Ils assurent la maintenance et la mise en oeuvre, chacun en ce qui le concerne, de la flotte des E-3F, des Xingu et des matériels
de défense sol-air.

Source: BA 702


L'ESCADRON DE PROTECTION 1G.702 (EP)

Il a pour mission de protéger en permanence les installations de la BA 702 et de la station nodale d'Henrichemont contre toutes les actions qui auraient pour effet d'annihiler toute ou partie de l'activité opérationnelle de ces deux sites.

Pour ce faire, l'EP 1G.702 assure :

  • la protection statique de certains points névralgiques de la base,
  • la protection dynamique des installations de la BA 702.

L'EP 1G.702 est également chargé :

  • de l'application de mesures particulières,
  • de la réalisation du plan d'infrastructure de protection de la base.


Lancé de Grenage en 1977 - photo transmise par "E. Jacquet"


Brochette Partie en 1978 - photo transmise par "E. Jacquet"


Prise de Commandement EP Avord 30 août 2005






Source Site AA



Photos suivantes publiées dans "Copains d'avant" datant de 87 à 97

Cours de l'EP d'Avord

Cynos au Chenil

Sortie Bivouac



VIB



Chambrée



Chambrée



Insigne années 70