Tchad - Opération Manta



Le Tchad devient une République autonome en 1958, et indépendante en 1960 sous la présidence de François Tombalbaye.
Mais très rapidement le pays est en proie à la rébellion des populations du Nord et de l'Est.

La première intervention des forces françaises a lieu en Août 1968 pour contrer le Frolinat.
En Septembre 1972 la France se retire ne laissant que quelques éléments à N'Djamena.

En 1973, la Libye, arguant d'un accord signé pendant la Seconde Guerre mondiale entre le gouvernement de Vichy et l'Italie de Mussolini, envahit la bande d'Aozou.

En Septembre 1975, le Général Malloum, nouveau chef d'état demande à la France de quitter définitivement le Tchad.

En Juin 1977, en raison d'une offensive lancée par le Frolinat, la France renvoie des avions de transport Nord 2501 et Transall pour assurer le soutient logistique des forces gouvernementales.

En Avril 1978, les forces françaises reviennent au Tchad avec pour la première fois l'apparition des Jaguar de l'Armée de l'Air.

En Mars 1979, Malloum est renversé et le pouvoir passe entre les mains d'une coalition représentée par Goukouni Oueddeï (Président de la République) et Hissène Habré (Ministre de la Défense) qui conduit au
retrait total des troupes françaises en Mai 1980.
Mais les deux hommes ne peuvent s'entendre, et une guerre civile éclate.

En 1981, Goukouni Oueddeï réclame l'aide de la Libye qui retire ses Troupes en Novembre 1981.
En Juin 1982, Hissène Habré parvient à chasser, de N'Djamena, Goukouni Oueddeï et les éléments du GUNT qui réclament à nouveau l'aide de la Libye.

Le 17 Juin 1983, le GUNT et les forces libyennes envahissent le Tchad prenant Faya-Largeau et Abéché. Après une reprise de ces deux zones par les forces de Hissène Habré, la Libye lance ses moyens aériens.

Dans la nuit du 10 au 11 Août 1983, la France lance l'Opération MANTA.


"Dalma6" Voici donc MANTA 2 en goguette, la 1 ère section. Ce détachement a débuté en décembre 83 jusqu'à fin avril 84.