Escadron de Protection

Cazaux EP 1G-120




Le 16 novembre 2004, le Président Jacques Chirac s'entretient avec un Officier du CPA 30 arborant l'Insigne RESAL sur sa manche.


BA 120 Cazaux



MISSIONS ET UNITES SOUTENUES :
Les missions de la BA 120 sont très diversifiées et se structurent autour de trois pôles :

Pôle formation :

Formation en vol des équipages de combat français, belges et singapouriens : ETO et 150° RSAF SQN.

Formation des techniciens de sécurité de l’Armée de l’air, entraînement à la survie et au sauvetage, entraînement aux procédures de récupération (RESCO) : CFTSAA/DFSS

Formation des équipages hélicoptères moyens : EH 01.067/ETO HM

Perfectionnement des personnels de l’armée de l’air dans le domaine du tir aérien : CEITA.

Pôle expérimentation :

Expérimentations et qualification de tous les armements français aéroportés : CEV et industriels.

Recherches et études relatives au tir aérien : CEITA.

Expérimentation dans le domaine NRBC

Expérimentation et suivi technique des matériels : équipes de marque EC 725, NRBC et armement de bord.

Pôle opérations :

Recherche et sauvetage, contre-terrorisme maritime, opérations spéciales : EH 01.067.

Soutien à l’entraînement des forces dans le domaine du tir aérien pour les unités en campagne de tir : CSO/EAM, CEITA et EH 01.067

Recherche et sauvetage, police judiciaire et administrative : GFAG (groupement des forces aériennes de gendarmerie)

Intervention NRBC : CFTSAA.

Neutralisation et destruction d’explosif : GRIN.

 Ainsi, avec un trafic aérien de 45000 mouvements annuels et plus de 2500 stagiaires formés, la base aérienne de Cazaux est impliquée autant dans la formation que dans le maintien en condition opérationnelle des forces de combat et la préparation de l’avenir. Les atouts dont elle bénéficie ainsi qu’une activité qui couvre l’ensemble des domaines de l’aéronautique militaire attirent de nombreuses armées étrangères (belge, singapourienne, allemande, britannique, émirienne, qatari, pays d’Afrique…), comme en témoigne également les nombreuses visites dont elle fait l’objet (4000 visiteurs par an).



Photos années 70 transmises par "Marcus"



L'axe de la photo est ouest-est. Le batiment que l'on voit au fond est un des premiers de Dassault.
Le site du drapeau est situé entre l'EP et la ZTO.
"Marcus"





Bar de l'EP années 70