Ex Yougoslavie

Sarajevo



Aéroport de Sarajevo par "CPS_30"

Dans Lukavica, sur un ERC90 du 1er Spahis de Valence.
Une erreur de ma part, j'avais ôté le casque
Cette photo avait été prise à notre insu par un correspondant de guerre italien. Je l'ai retrouvé quelques semaines après dans un article traitant du conflit en ex-Yougoslavie dans un numéro de Jane's.
Le rond rouge sur le canon, sans doute une cible pour entraîner les snipers assez nombreux dans Sarajevo à l'époque. Il s'agissait en réalité d'une protection de canon qui était retiré lorsque l'engin était en position car il ne fallait pas montrer une quelconque attitude belliqueuse à l'encontre des belligérants. Bref, un bel exemple des contraintes onusiennes imposées sur le théâtre. On comprend pourquoi, on pouvait parfois se trouver dans des situations assez complexes



Les VIB tant décriés quant à leur emploi sur les bases aériennes ont été d'une grande utilité pour le détachement du CFCA (Commandement des Fusiliers Commandos de l'Air) à Sarajevo. Ils étaient employés pour les missions de convoyage (Split, Kiseljak, ...), surveillance des "crossing", les missions "serbe" et "bosniaque", .... Lors de mon détachement, chaque VIB avait été affublé d'un nom de planète (Orion, Uranus, Mercure, Neptune, ...) avec 02 aigles peints en rouges sur l'avant. Cela était un signe de reconnaissance car il était difficile de distinguer au milieu de tout ces véhicules leur appartenance.



Changement de posture au mois de décembre 1995, les militaires sont placés sous le mandant de l'IFOR (Implementation Force), c'est à dire de l'OTAN. Cela se traduit par un changement de posture, les casques bleus disparaissent. Nous portons notre béret et les consignes sont on ne peut plus claires. Les belligérants sont devenus plus discrets, parfois quelques tirs sporadiques surtout lors de "baptême" ou "mariage" (!!!) ou alors lorsque les réservistes venaient relevés les troupes "d'actives" Serbes et Bosniaques (slivovic aidant, il arrivait que l'index ripe sur la détente !!!)
Sur la photo, il s'agit du poste appelé à l'époque "Papa9" face à Drobinja tenus par des Fuscos (comme l'ensemble des points d'entrée sur l'aéroport de Sarajevo d'ailleurs). On distingue bien 03 jolis trous sur la façade du bâtiment ce qui montre que les belligérants ont envoyé du "gros" qui passait au dessus de l'aéroport.



Voici la photo du dernier DETAIR sous les couleurs de l'ONU, quelques jours après les bérets bleus ont laissé la place aux bérets pour les Fuscos et les Cynos, aux calots pour les autres Aviateurs et aux casquettes pour les Gendarmes de l'Air.





Autocollants qui étaient apposés par des militaires Français dont des Commandos de l'Air sur l'ensemble du secteur français de la DMNSE (Division Multinationale Sud-Est) en particulier dans des lieux publics souvent symboliques (écoles, bureaux de poste, ...) et des endroits bien visibles par la population. Cela afin que cette dernière prenne conscience :

- que le secteur était tenu par des militaires Français ;
- que l'Europe au travers de la France était impliquée dans la reconstruction du pays. Un représentant de l'Europe en Bosnie, M Carl Bildt à l'époque, avait été mis en place à Mostar.

L'opération a été menée au début de l'année 1996 durant quelques semaines.

"CPS_30"

Détachement  (96/97) Sarajevo, transmis par "GUN45"