Adaptation de la nouvelle organisation


Il importe de mener à terme les rationalisations engagées, sans pour autant rester statique.La transformation se poursuit par :

- l’amélioration continue des modes de travail en commun (processus) ;

- l’approfondissement de certaines problématiques (rôle de la base aérienne en interarmées,organisation interne de la base aérienne, etc.) ;

- la prise en compte des évolutions du contexte.

Cette évolution ne peut être un succès que si chacun adhère au principe et se lance avec confiance dans la réalisation des différentes réformes qui la jalonnent. La première étape de cette transformation donne à chacun plus de responsabilité, ainsi qu’une meilleure prise en compte des idées pouvant amener des adaptations constructives.

Si les processus changent, si les interlocuteurs changent, la mission reste la même. Seule l’interdépendance de chacun s’accentue pour répondre aux enjeux futurs. Puisque nous sommes désormais tous complémentaires, il nous revient de travailler dans un esprit de transparence et de solidarité, afin de décupler notre efficacité.