Escadron de Protection

Reims EP 1G-112

(Dissous avec la Base le 30.06.2011)





Les moyens de sécurité et de protection de la BA 112 regroupaient l’escadron de protection (mise en sûreté, surveillance et protection des installations), la section de sécurité incendie et sauvetage (protection des aéronefs militaires et civils, sécurité des installations, instruction des personnels, prévention des incendies et entretien des matériels), le bureau de sécurité base et les équipes spécialisées dans les effets des armes nucléaires, bactériologiques et chimiques.






1962 visite de Conrad Adénauer - MS


1973 - DR


1992 - AG


1992 - PK

30 juin 2011 : la BA 112 a replié ses ailes

Cérémonie de dissolution de la BA 112 sous la présidence du Général Paloméros, Chef d’ Etat-Major de l’Armée de l’Air.

Deux temps forts marquent cette cérémonie et lui donnent un caractère d’autant plus exceptionnel. Car ce n’est pas un mais deux drapeaux qui vont être remis au patron de l’ Armée de l’Air . Le premier drapeau sera celui du « Normandie-Niémen » dissous en 2009 et confié depuis  à la BA 112 où le prestigieux escadron a stationné pendant près de 30 ans. Le second drapeau est celui de la 33ème escadre de reconnaissance qui a rejoint la BA 118 de Mont de Marsan (Landes) cet été.

C’est la remise de ce dernier emblème qui marquera la fin de l’existence de la BA112 « Marin-la-Meslée » de Reims. Les espaces aériens du terrain d’aviation « Reims-Champagne » disparaîtront, alors,  eux aussi.

Quelques 250 personnes restent sur le site rattaché, désormais, à la BA 113 de Saint-Dizier. Ces personnels auront pour mission de procéder aux opérations diverses de liquidation qui s’achèveront à l’été 2012.




Extrait dernier n° magazine "Air et Champagne"