Mali

Opération Serval






Mission de reconnaissance du CPA20






Les commandos parachutistes de l’air du CPA 20 au cœur du GTIA 1


Depuis leur départ de Bamako le 24 janvier 2012, les hommes du CPA 20 (commandos parachutistes de l’air) de la base aérienne 102 de Dijon, insérés au sein du GTIA 1 (Groupement Tactique Interarmes), coordonnent l’appui aérien au profit de leur unité et, assurent le marquage des zones de largage et des zones de posers sur l’aéroport de Tombouctou. Le 24 janvier 2012, lorsque le GTIA 1 s’est élancé depuis Bamako pour un raid blindé sur Tombouctou de près de 1000 kilomètres en 4 jours, 11 militaires de l’armée de l’air les accompagnaient : un pilote de chasse et 10 commandos parachutistes de l’air. Ces hommes ont armé deux structures, une équipe de contrôle tactique air (CTA) et une équipe d’appui aérien (TACP - tactical air control party). L’équipe CTA, dirigée par un contrôleur tactique air, remplit deux missions. La première, consiste à coordonner les actions aéroterrestres dans la zone de responsabilité du GTIA. La deuxième, consiste à attribuer, en conduite, les moyens aériens déployés aux TACP et à coordonner les actions de ceux-ci. Les TACP, ont la responsabilité de diriger les avions ou hélicoptères opérant dans leur zone (niveau tactique). Leurs missions consistent à faire comprendre aux équipes d’aéronefs arrivant dans la zone la situation tactique locale, à leur transmettre les éléments nécessaires pour identifier les objectifs, à guider les munitions le cas échéant et à évaluer les résultats. Cette équipe, commandée par un contrôleur aérien avancé (FAC - forward air controler), est constituée de spécialistes réalisant l’extraction de coordonnées, la désignation d’objectifs, la communication et l’autoprotection du détachement. Durant la progression du GTIA 1, les villes de Niono et Léré ont été rapidement libérées et le 27 janvier la colonne a atteint l’aérodrome de Goundam. Après la réouverture de la piste, les hommes du CPA 20 ont guidé le poser d’un C160 Transall transportant des munitions et du carburant pour le ravitaillement du groupement aéromobile (GAM) qui se préparait à prendre la ville de Tombouctou. Dans la nuit du 27 au 28 janvier, le FAC du CTA a guidé les avions Rafale et le drone Harfang qui ont appuyé l’opération aéroportée du 2ème régiment étranger parachutiste (2ème REP) au nord de l’aéroport de Tombouctou. Ils ont également effectué le marquage des zones pour le largage des véhicules et des munitions. Le 28 janvier, alors que l’aéroport est sous le contrôle des forces françaises et africaines, mais rendu indisponible par des obstacles, les hommes du CPA 20 ont à nouveau préparé des zones de largage permettant, dès le lendemain, aux sapeurs du 17ème RGP (régiment du génie parachutiste) d’être parachutés avec leurs véhicules lourds (tractopelle et bulldozer). Une fois au sol, ils ont immédiatement entamé le rétablissement de la piste de l’aéroport. Le 31 janvier, le CPA 20 a assuré le premier poser d’un avion Hercules C130 de la composante aérienne de l’opération Serval sur l’aéroport de Tombouctou. Depuis, le CTA assure la coordination des mouvements de tous les avions de transport tactique (ATT) et d’assaut (ATA) de jour comme de nuit, permettant ainsi de maintenir une liaison avec les hommes du GTIA 1 stationnés aux confins du Sahel.






Source: Armée de l'Air

C'est le CPA 30 qui assure la protection de nos aéronefs sur l'aéroport de Bamako, une dizaine de Km² et 3200 m de pistes. Équipes cynos et fuscos du CPA 30 patrouillent en permanence sur la plateforme aéronautique comprenant la partie civile et la BA 101. Ce travail se fait en parfaite cohérence avec les Patrouilles Extérieures (PATEX) du CPA 20 dans la zone voisine de l'aérodrome (ZVA) jusqu'à quelques Km de la BA 101. Ils occupent le terrain, nouent des contacts avec les villageois (leurs Maires, chefs, instituteurs ...)

Les Marsouins assurent la sécurité à la périphérie de la Base. Le filtrage de la zone est assurée par les Maliens, avec du matériel fourni par le CPA 30 (miroirs pour vérifier les véhicules etc ...), le CPA 30 founit également des protèges filtreurs.

Le CPA 30 assure l'alerte RESCO ou PR et RESAL.

Nos CPA fournissent comme vu plus haut l'équipe TACP avec un Contrôleur Tactique Air au profit du sous groupement tactique interarmées (SGTIA) sur le terrain.