Des Compagnies d'Honneur au CPA 20.566



CHA - CPH - EPH - EFCA - CA20 - CPA20


CPH en 1963 - Photo transmise par "Cabane"


Historique ( une partie a été transmise par "Bernard LION" )

L'origine de l'EPH remonte aux Compagnies de Protection et d'Honneur. Le 1er juillet 1946, une Compagnie d'Honneur de l'Air 66 est créée au Bourget pour représenter en région parisienne, les troupes de l'air aux prises d'armes, défilés et réception de hautes personnalités. Son effectif théorique est de 30 officiers, 22 sous-officiers et 105 hommes de troupe. Elle avait un insigne non homologué, fabriqué par Courtois, représentant une tête de lion et un domino ailé, vraisemblablement en hommage au chef de la 2e RA, le général Domino. Le double 6 du domino est le numéro de la compagnie.

Le 1er novembre 1962, la Compagnie d'Honneur devient Compagnie de Protection et d'Honneur CPH 30/352, chargée en plus de la mission de protection de la BA 104 du Bourget et éventuellement de la protection rapprochée des avions de transport des hautes personnalités. Elle est composée de 6 détachements au Bourget, à Creil, Orléans, Chateaudun, St Cyr l'Ecole et Villacoublay. Un nouvel insigne est fabriqué par Arthus-Bertrand portant les ailes de l'armée de l'air et le sigle CPH sur un écu aux couleurs bleu et rouge de la ville de Paris.

La CPH 30.352 est dissoute le 31 janvier 1966 et le lendemain un escadron de protection et d'honneur EPH 31.352 lui succède au Bourget et à Villacoublay un EPH 30.352 est créé. L'EPH 31.352 va faire réaliser par Drago un insigne qui représente l'emblème des fusiliers de l'air, le poignard et l'aile, sur un écu aux couleurs de Paris. Cet insigne est homologué A.948 le 10 août 1966.

Les deux EPH seront regroupées à Saint-Cyr-l'Ecole en 1970 pour former l'escadron de protection et d'honneur 31.352

                                

En 1976 il renoue avec les opérations extérieures en renforçant la protection de la Base Aérienne de Djibouti qui traverse une grave crise intérieure.

Au gré des restructurations, il change de nom : Escadron des Fusiliers Commandos de l’Air en 1978 puis Commando de l’air n°20 en 1993. Parallèlement, ses missions évoluent en intégrant l’Evaluation de la Protection des Bases aériennes puis la participation aux Mesures Actives de Sûreté Aérienne (1995) et enfin la Recherche et Sauvetage au Combat (1996). Sa participation aux opérations extérieures s’intensifie.

Depuis 1999, l’unité a pris le nom de Commando Parachutiste de l'Air n°20 et s’est professionnalisée en totalité.

Compagnie de Protection et d’Honneur
1962 Cne Derouard
1962 à 1963 Cne Boite
1963 à 1966 Cne Dosbaa

Escadron de protection et d’honneur
1966 à 1970 Cne Gandner
1970 à 1974 Cne Paoli
1974 à 1977 Cne Pain
1977 à 1978 Cne de La Brosse

Escadron des Fusiliers Commandos de l’Air
1978 à 1982 Cne Lambert
1982 à 1984 Cne Moreau
1984 à 1986 Cne Jacotey
1986 à 1990 Cdt Desjardins
1990 à 1993 Cdt Martigny
1993 à 1994 Cdt Cêtre

Commando de l’Air n°20
1994 à 1995 Cdt Cêtre
1995 à 1998 Cdt Castelet
1998 à 1999 Cdt Renon


L'Unité s'installe sur la BA 102 de Dijon début septembre 2008


Photo "Bernard LION"
Sculpture dont on ignore l'origine exacte, mais qui suit l'Unité.

Cette sculpture à refait surface dans les mémoires grâce à son évocation par "Damerval", mais quand à son origine, mystère  .
"Jean-Paul" dit: "Je me souviens très bien de cette sculpture puisqu'elle se trouvait a coté de la place d'armes. Pour ce qui est de son histoire, j'avoue ne pas avoir eu la curiosité a cette époque de me renseigner. Dommage......... No "
"Jipé" dit: "
Autant que je me rappelle il y en avait deux ,de tailles égales, l'une était le Sicut ,la deuxième était l'insigne de béret ,je me rappelle que lors du déménagement de St Cyr à Villacoublay en novembre 91 , nous avons été 5/6 requis pour les extraire du sol ,L'EFCA partait ,elles partaient aussi !!
Nous avons creusé tout autour mais elles étaient lourdes et enfoncées profond .
Nous avons du tirer avec un Auverland !!
Lors de l'emménagement à Villa la même équipe eut a les remettre en place devant le bâtiment
A cette occasion j'ai appris de la bouche du Cdt qu'elles avaient été gravé par des appelés Fuscos tailleurs de pierre dans le civil .
Voila ce que je sais....
"Dédé20" dit: "
Bonjour à tous. J'aimerais bien la connaitre moi aussi son histoire à cette stèle. Elle se trouvait encore devant l'entrée du CPA 20 à la BA 107 en compagnie d'une autre sculpture de même gabarit représentant notre insigne de béret,maintenant elles ont été "mutées" à la BA 102, aux entrées des nouveaux bâtiments du CPA 20."


Seconde Stèle de l'EPH, photo "Marck"

En tout cas, grâce à "Marck", nous avons une image ce la seconde stèle décrite par "Jipé"
.


Photo fournie par "Cabanne". En 1967 à l'EPH de Villacoublay,en compagnie du Sgt Ory dont je n'ai plus eu de nouvelle, c'était le départ pour une ronde extérieure à la base (visite des clotûres).



L'EPH en 1977, Défilés et Prises d'Armes, photos transmises par "Marck"