Maison Mère des

Fusiliers Commandos

de 1965 à 1996,

la Base Aérienne 726 de Nîmes

"4"


Piste d'Audace du Bois de Nice (BA 726)

La 1ere photo est prise en 1990, on aperçoit la Stèle sculptée par l'Adc Victorien (malheureusement décédé cette année 2007), l'obstacle qui est derrière la Stèle soutien la tyrolienne double horizontale qui passe au dessus du tuggle rope.
Suite à la fermeture de la BA 726, la Stèle a été placée devant l'Escadron de Formation des Fusiliers Commandos de l'Air (EFCA), au Quartier Geille, Ba 102 de Dijon, pour graver la trace du séjour des premiers Fuscos au "Ranch" de Courbessac.

La Piste a quand à elle été détruite.

L'entrée, Photo "Michel"


Stèle sculptée par l'Adc Victorien, Photo "x"


Après l'entrée, voyons comment tout c'est passé

Bois de Nice, Piste d'audace des débuts présentée par "Bernard LION"


La piste contruite sur les photos présentées ensuite à été construite en lieu et place de la première piste réalisée dè 1976 par les SGT B.......E et L..N .
Celle ci était réalisée à l'aide de cordes de rappels usagées et d' une corde de pont (qui servait autant au Gardon qu'a faire le Tuggle rope) sur laquelle étaient montés des manilles de TP 3.

C'est ensuite que le SGC G.......E et son adjoint L....E ont réalisés la piste en câbles d'aciers suite à la demande du commandement sur un dossier de projet de CEC Air à Nimes.

Voici les photos de la piste du "Bois de Nice" en 1976.

Commentaires de "Mémène"

Si c'est pas authentique ça !
Aigle 334 avec le béret vissé, risquait pas de dévisser sur la tyrolienne double horizontale (aïe les adducteurs) sous les yeux experts de BIBI !
Z'étaient beaux gosses, pas vrai ?









Bois de Nice, construction de la Piste d'Audace, photos présentées par "Dalma6"

Et explications de "Mémène" qui y était.


Waouh, j'y étais !
La tour en métal a été levée à la force humaine à l'aide de cordes réformées et d'un modeste dénivelé !
Pour sûr que l'union fit la force !

Il fallait refaire les obstacles de la piste d'audace qui étaient sur des arbres (respect de l'environnement et sécurité). Alors, A. L., le Valet de Coeur avait entrepris avec sa petite équipe de soldats volontaires la construction de cette tour métallique (il en a eu d'autres !) et d'une tour maçonnée !

Ce jour là, le Valet de Cœur avait encore bluffé tout le monde sur ce coup malgré une première tentative qui se solda par la rupture d'une corde sans autre dégât.

Comme je l'ai dis, il y avait obligation de démanteler les obstacles arboricoles et de les refaire sur des bases maçonnées ou ferraillées. Ni une ni deux, Super La..re (et son équipe de cocoys semi-déclassés) a manié truelle et chalumeau comme pas deux .

Il a ainsi fait naître un donjon de pierres de la garrigue lequel servait de support à une gouttière et à un saut de puce. Les poignées à clameaux, les ancrages et les aspérités généreuses des pierres permettaient de monter à son assaut sans nécessairement emprunter le chemin de la gouttière.
Il façonna aussi des tours métalliques qui servirent de base pour les tyroliennes.
L'imagination et le sens pratique d'Alain, associés aux biceps des p'tits gars de l'EPI, ont permis d'ériger ces monuments.

Je me risquerai à dater les photos de l'érection : été 1987 ??














Photos "FNS"

Le Tuggle Rope

L'asperge


Gouttière




Pont de singe



Le Sgc G.......E et de Codo 10 de l'EPI en 1981 autour de la Stèle sculptée par l'Adc Victorien



Remise de Bérets au pied des pistes, photo et légende "SAM"

Cette remise de Béret s'est déroulée en décembre 94 dans le Bois de Nice. Elle clôturait 4 semaines de formation initiale intensive de Fusilier Commando. Cette cérémonie les autorisait à poursuivre leur CE et, de ce fait, commencer leur formation de chef de groupe FC. De parfaits exécutants, ils devaient devenir de bons chefs de groupe.